La COP21 considérée comme un succès, a cependant souligné la difficulté de la communauté internationale à s'accorder dans le domaine de l'écologie. Il semblerait que c'est à l'échelle régionale que la lutte pour la protection de l'environnement soit la plus efficace. L'Union européenne est d'ailleurs sur le point d'adopter des mesures d'interdiction concernant certaines catégories de produits plastiques.

Ce mercredi 31 octobre, les 28 États membres de l'Union européenne par la voix de leurs ambassadeurs auprès de l'Union européenne ont exprimé leur accord avec le projet de directive visant à interdire les produits plastiques à usage unique afin de réduire la pollution marine. Le plastique représente 70% des déchets marins, environ « 4,8 et 12,7 millions de tonnes de plastique terminent dans les océans » chaque année, dont la moitié ayant un usage unique, selon la Commission.

Le mercredi 24 octobre, le Parlement européen a voté en faveur (571 voix pour, 53 contre et 34 abstentions) de ce projet de directive proposé par la Commission. L'objectif étant d’interdire une dizaine de catégories de produits dont les plastiques à usage unique tels que les pailles, les cotons et les couverts en plastique, ainsi que les sacs plastiques légers et les produits oxodégradables afin de limiter la pollution maritime et terrestre. Les parlementaires ont suggéré d'ajouter les « déchets issus du tabac » à la liste des interdictions, pour une diminution de 25% d'ici 2025.

Le Conseil de l'Union européenne, dans son communiqué du 31 novembre, affirme son soutien à l'interdiction des « plastiques à usage unique pour lesquels des alternatives durables existent" tout en proposant que le coût du nettoyage des déchets soit à la charge des «  compagnies qui importent ou vendent de tels produits et/ou emballages à usage unique ». De plus, dans le communiqué est mentionné l'instauration «d'objectifs nationaux de réduction de la consommation de produits plastiques à usage unique pour lesquels il n'existe pas d'alternative de fabrication » ainsi qu'un « étiquetage spécifique pour les produits plastiques qui sont mal recyclés" permettant une transparence et une meilleur information à destination des consommateurs.

Le 6 novembre devrait débuter les négociations en « trilogue » entre la Commission, le Parlement européen et le Conseil afin de trouver un accord sur le texte définitif. L'Union européenne a pour volonté d'adopter rapidement cette législation, un vote au parlement est attendu au printemps 2019, pour une entrée en vigueur en 2022. La politique environnementale est une compétence partagée entre l'Union européenne et ses États membres, preuve que les États peuvent s'entendre sur des questions aussi importantes que la protection environnementale. Cette directive viendrait renforcer et compléter les législations nationales préexistantes, par exemple en France au 1er janvier 2020 seront interdis les produits plastiques tels que les gobelets ou les assiettes en plastique.

La lutte contre le plastique n'en est qu'à ses débuts, pour une efficacité des mesures elle devra s'accompagner de sanctions effectives à l'encontre des industriels récalcitrants. Pour la fédération PlasticsEurope « Les causes profondes des déchets marins sont une mauvaise gestion des déchets » et « un manque de sensibilisation », il reste un long chemin avant que le défi du plastique ne soit relevé. Des efforts à l’échelle mondiale sont nécessaires, la député européenne Frédérique Ries (ADLE, libéraux) a d'ailleurs déclaré que «L'Europe peut et doit être l'acteur majeur de la solution, prendre le leadership au niveau mondial, comme elle a su le faire dans le passé pour la lutte contre le changement climatique». Reste à voir si l'UE parviendra à négocier un accord international concernant l'interdiction de certains plastiques face à des partenaires aussi réticents que les États-Unis en matière d'écologie.

Sources :

- «  Plastiques : les 28 Etats membres de l'UE pour l'interdiction des produits à usage unique » - L'obs

      https://www.nouvelobs.com/planete/20181031.OBS4761/plastiques-les-28-etats-membres-de-l-ue-pour-l-interdiction-des-produits-a-usage-unique.html

- « Le plastique à usage unique : enterré par des alternatives écologiques! » l'info durable

  https://www.linfodurable.fr/conso/le-plastique-usage-unique-enterre-par-des-alternatives-ecologiques-6990

- « Le Parlement européen vote pour l’interdiction des produits en plastique à usage unique » - Le Monde

    https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/10/24/les-eurodeputes-pour-l-interdiction-des-produits-en-plastique-a-usage-unique_5374014_1652666.html

- « Pailles, couverts, cotons tiges... L'Europe adopte un texte pour bannir certains plastiques » - Le Figaro

    http://www.lefigaro.fr/conso/2018/10/24/20010-20181024ARTFIG00004-plastique-un-texte-visant-a-reduire-la-pollution-marine-soumis-ce-mercredi-aux-eurodeputes.php

- Communiqué du conseil européen du 31 novembre 2018 :

 http://dsms.consilium.europa.eu/952/Actions/Newsletter.aspxmessageid=25291&customerid=70777&password=enc_78477034506B5336666E5832_enc