Mot-clé : Armée

Le retrait des troupes américaines de Syrie : est -t-il une bonne décision ?

Le 19 décembre, le président américain Donald Trump a annoncé son intention de retirer leurs troupes de Syrie prétendant d’avoir triomphé leur ennemi terroriste. « Nous avons gagné contre ISIS, il est temps de rentrer », s’est exprimé M. Trump sur ce sujet. Cette décision risque de provoquer une éventuelle alliance des forces kurdes avec le régime de Bachar Al-Assad, dans le but de se protéger de la menace turque. La décision de M. Trump risque d’engendrer des conséquences importantes sur le territoire syrien mais cela peut également affecter les alliées des Etats-Unis dont la lutte est la menace terroriste. La sécurité européenne sera fortement menacée. C’est donc le cas de la France, du Royaume-Uni et de l’Allemagne qui ont semblés inquiétés concernant le retrait des USA. « Je regrette très profondément la décision prise par les Etats‐Unis de partir de Syrie », a dit M. Macron. Americaine.jpg

Lire la suite

Kosovo : la création de son armée engendre des inquiétudes dans les Balkans et sur la scène internationale

Le vendredi 14 décembre, le parlement kosovar, au nom de la souveraineté nationale, s’est exprimée sur la transformation en future armée de la force de la sécurité du Kosovo, chargée de mission de sécurité civile. Le parlement a été unanime et a décidé d’adopter un texte de loi visant à créer une armée nationale. En effet, depuis l’indépendance du Kosovo en 2008, les soldats des forces internationales dirigés par l’OTAN mènent une opération de paix dans le pays afin d’assurer la sécurité et de consolider la stabilité dans la région. Après 20 ans d’indépendance, le gouvernement Kosovar décide d’affirmer son statut d’un état indépendant et souverain. Les démarches de mise en place d’une armée nationale sont considérées illégales par les Serbes. Selon eux, cette démarche n’est pas conforme à la Constitution. kosovo_3.jpg

Lire la suite

Inquiétude du SEAE face à la création des forces armées kosovares

Ayant obtenu son indépendance en 2008, le Kosovo cherche toujours depuis à obtenir la reconnaissance de l'ensemble des pays du monde. En effet, le Kosovo n'est aujourd'hui toujours pas reconnu par les Nations Unies et ses relations avec la Serbie, pays duquel il s'est proclamé indépendant, son toujours froides. Les serbes sont en effet toujours fermement opposés à cette indépendance. Les chefs d'état kosovars et serbes, Hashim Thaci et Aleksandar Vučić ont pourtant depuis entamé des négociations sous la médiation de Federica Mogherini, la Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Cependant, le 14 Décembre, l'annonce de la création d'une armée kosovare a causé une reprise des tensions entre le Kosovo et la Serbie, ce qui, compte tenu des différentes alliances, risque de prendre une dimension internationale. Cela préoccupe fortement Federica Mogherini et l'Union Européenne.

Lire la suite

S'abonner