Pour son dernier discours en tant que vice-président des Etats-Unis, mercredi 18 janvier au Forum économique mondial de Davos en Suisse, Joe Biden ne s'est pas embarrassé des règles de la diplomatie : Il a défendu la relation US-UE dans une attaque à peine voilée contre Donald Trump et son discours isolationniste. Il a ensuite explicitement désigné la Russie et Vladimir Poutine en tant que menace majeure pour les Etats-Unis et l'Europe.

Lire la suite