Le 3 octobre 2018, le Parlement européen adoptait une résolution concernant l’objectif de réduction d’émission de Co2 à atteindre pour les véhicules légers. Cette décision a fait frissonner les constructeurs automobiles, qui n’ont pas hésité à réagir face à cette décision. Un mois plus tard, ce sont les camions et autobus qui font l'objet d'imposition d'objectifs relatif à la réduction de dioxyde de carbone.

Lire la suite