Mot-clé : Service Européen pour l Action Extérieure

Après les attentats à Paris, la lutte anti-terroriste à l’ordre du jour de l’Union Européenne | Commentaires : 0


Suite aux attaques meurtrières qui ont frappé Paris au début de l’année 2015, beaucoup questionnent les capacités de l’Union Européenne en matière de sécurité, de défense et surtout de lutte contre le terrorisme. A commencer par les dirigeants européens eux-mêmes. Le 19 janvier 2015 s’est tenu le Conseil des ministres des affaires étrangères(1), présidé par Madame Mogherini et l’ordre du jour concernait principalement la lutte anti-terroriste et les moyens alloués à cet effet.

Al-Arabi_et_Mogherini.jpg
Le Secrétaire Général de la Ligue Arabe, Nabil al-Arabi, lors de sa rencontre avec Federica Mogherini le 19 janvier 2015 à Bruxelles (Source : BBC News, http://www.bbc.com/news/world-europe-30875705, Crédit photo : AFP)

Lire la suite

Les relations entre l'Europe et la Russie ou le défi de la diplomatie à 28 | Commentaires : 0



Depuis son arrivée à la tête du Service Européen pour l’Action Extérieure (SEAE) Federica Mogherini cherche par tous les moyens à faire parler les 28 membres de l’Union d’une même voix. Malheureusement, ses efforts sont bien trop souvent mis au tapis et « l'UE souffre actuellement d'un manque d'unité en politique étrangère »¹.
Avec la crise qui se poursuit en Ukraine, des crispations nationales émergent : les oppositions se cristallisent autour des relations entre l’Union Européenne et la Russie et sur les sanctions mises en place à l’encontre de Moscou.

Lire la suite

Federica Mogherini, la bonne surprise de la diplomatie européenne | Commentaires : 0


Federica_Mogherini.jpgSource : The Jerusalem Post, (crédit photo : REUTERS)

C’est avec étonnement qu’on entend aujourd’hui certains diplomates européens et journalistes dire de Matteo Renzi : « Il avait raison ». Effectivement, alors que les critiques sur son choix de proposer Federica Mogherini pour le poste de Haut Représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité n’ont pas manqué, beaucoup s’accordent à dire près de deux mois après son entrée en fonction qu’elle incarne le renouveau dont le service diplomatique, et plus généralement la politique étrangère de l’Union, avait besoin.

Lire la suite