Après le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016 en Turquie, la réaction du gouvernement turc, présidé par Recep Tayyip Erdogan, ne s’est pas faite attendre : en effet, dès le lendemain, une répression contre des fonctionnaires ou salariés de tous

Lire la suite